03 mai 2005

Argumentaire en faveur de la méthode syllabique d'apprentissage de la lecture.

Le choix judicieux de la méthode d'apprentissage de la lecture doit reposer sur le constat avéré suivant : Notre orthographe est phonétique à 80 %. Ce n'est pas moi qui le dis. Mais une recherche - longue et minitieuse - menée par Nina CATACH, docteur ès lettres, directeur de recherche honoraire au CNRS (Centre national de la recherche scientifique). Voir son ouvrage : L'orthographe, Que sais-je ?, n° 685. Conclusion logique, péremptoire : la seule méthode qui sied à cet apprentissage qui conditionnera la vie entière de l'individu, c'est la méthode syllabique. Tout le reste est mauvaise littérature. Il faut bien le constater hélas ! : la pédagogie est gangrenée par l'idéologie. Voilà son malheur. Quand on avance le mot syllabique, on est vite taxé de passéiste et, plus grave encore, de pétainiste. Ici, l'injure fait office d'argument, remplace l'argument rationnel. Et, plutôt qu'une dialectique rigoureuse, implacable, subtile, c'est une polémique stérile et vaine qui s'installe. Les noms d'oiseaux ne sont pas loin.

Claude THOMAS, auteur-éditeur.

Site : http://www.lelivrepratique.be

Posté par nonore à 11:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Argumentaire en faveur de la méthode syllabique d'apprentissage de la lecture.

    Entièrement d'accord par expérience

    J'ai appris à écrire avec ma grand-tante, institutrice à la retraite et qui a utilisé la méthode syllabique. Résultat, j'ai toujours été dans les premières en dictée à l'école... j'ai une excellente orthographe dans la vie courante, même s'il m'arrive de faire des fautes de frappe, et je l'utilise même professionnellement!
    Autre expérience : j'ai 4 enfants, seule l'aînée a appris avec une méthode dite "semi-globale", une espèce de mélange. Les autres ont eu un apprentissage que je ne pourrais nommer n'étant pas spécialiste, mais qui me laissait sovent perplexe ! Résultat, seule l'aînée a une orthographe à peu près correcte, les autres c'est catastrophique !

    Posté par Sylvie Delmas, 03 mai 2005 à 19:02 | | Répondre
  • Je suis d'accord.
    J'ai enseigné la lecture au CP. Pour ma première année j'ai suivi en bonne débutante une méthode. Puis je me suis lancé. J'utilisais la globale comme première approche, puis dès que possible en étudiant les sons nous combinions. Je n'ai pas le recul suffisant pour dire si c'est la meilleure méthode mais c'est avec la syllabique que nous avons appris à lire. Et on s'en est plutôt bien sorti.

    Posté par tulipe, 04 mai 2005 à 17:40 | | Répondre
  • Notre fils aîné qui est en CP apprend à lire avec la méthode globale. Au début du deuxième trimestre ils sont passés à la combinatoire. Après quelques semaines, je me suis rendu compte qu'il lisait uniquement parce qu'il connaissait les textes par cœur. Il était démotivé et commençait même à pleurer certains soirs disant qu'il ne savait pas lire. Du coup, nous avons tout repris depuis le début avec la méthode syllabique. En deux semaines, il avait rattrapé presque tout son retard et retrouvé le sourire et la joie d'apprendre.

    Posté par lecolealamaison, 04 mai 2005 à 21:27 | | Répondre
Nouveau commentaire